Obtenir un prêt immobilier sans apport

24/10/2018 - Par Moncourtier.fr

Longtemps indispensable pour contracter un prêt immobilier, l’apport n’est plus essentiel pour certain profil. Cependant, dans la majorité des cas il semblerait qu’il soit toujours exigé. Quels profils sont concernés ? Combien puis-je emprunter sans apport ? 

Qu’est-ce qu’un apport ?

L'apport correspond au montant épargné ou possédé pour l'acquisition d'un bien hors frais annexes. Il est considéré comme apport uniquement ce qui a été apporté pour l'achat du bien en lui-même, on exclut donc les frais de notaire et les frais de garanties ; dits frais annexes.

Le prêt sans apport, pour quel profil ? 

Il est possible de trouver des banques qui acceptent de vous prêter la totalité de la somme nécessaire à l’aboutissement de votre projet : c’est le principe d’emprunter 110 % du prix d’achat ! Cela consiste à prêter le montant de l’acquisition du bien immobilier ainsi que les frais. Bien entendu, ce type de proposition n’est pas proposée à tous les acquéreurs.
Sans apport, certain profil sera favorisé (les primo accédant, les clients aux revenus élevés et les épargnants) et votre banquier va minutieusement examiner votre comportement bancaire.
En effet si vous avez cumulé des découverts bancaires ou que vous gérez votre compte de manière irrégulière, votre dossier à peu de chance d’être accepté. Sans garantis monétaire votre courtier cherche dans votre comportement bancaire votre capacité à épargner et donc à investir une somme fixe régulièrement.
Les projets de prêts pour un investissement locatif ont plus de chance d’être acceptés que les prêts pour résidence secondaire ou principale. Les revenus locatifs, permettent à l’emprunteur d’alléger considérablement son taux d’endettement et la réduction de ses revenus foncier en déduisant les intérêts du crédit. 

Combien puis-je emprunter ?

Comme pour toute demande de crédit la somme empruntée dépend de votre capacité de remboursement. L’établissement bancaire étudie vos revenus, et vos possible augmentation de salaire ainsi que le reste à vivre. Le reste à vivre est la somme qu’il vous restera pour vivre une fois votre mensualité payée. Le montant de votre loyer actuel sera également pris en compte dans le calcul de vos mensualités (leurs montant devra être approximativement du même montant que votre loyer) Comme pour tout emprunt immobilier et d’autant plus pour un crédit immobilier sans apport, un taux d’endettement supérieur à 33% ne sera pas toléré par l’organisme prêteur.


A la une

Assurer sa résidence secondaire

19 November 2018 - Par Moncourtier.fr

Qui doit souscrire à une assurance décennale ?

13 November 2018 - Par Moncourtier.fr

Faut-il assurer sa start up ?

13 November 2018 - Par Moncourtier.fr
Moncourtier.fr est un guide de professionnels du courtage au service des particuliers et des entreprises.
Trouvez le courtier qui vous convient.
Suivez-nous: