Comment assurer son activité ?

11/04/2018 - Par Moncourtier.fr

Les valeurs déclarées à l’assureur déterminent l'indemnité versée en cas de sinistre. Le chef d’entreprise doit procéder à un audit complet des risques que peut encourir sa société et choisir les contrats d’assurances adaptés pour se protéger de manière optimale. 

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour assurer votre entreprise :

L’assurance professionnelle multirisque vous permet aujourd’hui de couvrir en un seul contrat tous les dommages qui pourraient être causé à votre société en fonction de votre activité. 
L’assurance perte d’exploitation
aide la société à surmonter les difficultés financières causées par la baisse ou l'arrêt de l'activité.
L’assurance flotte automobile
vous permet de couvrir les dommages matériels ou corporels qui sont liés aux véhicules professionnels.
D’autres garanties complémentaires sont disponibles pour s’adapter à votre activité.

Quelles valeurs prendre en compte dans votre contrat d’assurance ?

Les bâtiments
Plusieurs possibilités s’offrent à vous dans l’assurance de vos bâtiments. Ils peuvent être assurés en valeur de reconstruction, soit vétusté déduite, soit en valeur à neuf, selon la formule d'assurance choisie. Il est bon de garantir également les frais et pertes annexes.

Le mobilier, le matériel
Le plus souvent, l'entreprise qui dispose d'un matériel récent peut opter pour une indemnisation en valeur de remplacement à neuf incluant les éventuels frais de transport et d'installation. Mais certains contrats d'assurance peuvent aussi proposer une indemnisation en valeur d'usage (valeur de remplacement, vétusté déduite).

Les marchandises
Pour les matières premières, emballages, approvisionnements, il faut considérer le prix d'achat ainsi que les frais de transport et de manutention.
Pour les autres marchandises (objets fabriqués ou en cours de fabrication), la valeur à prendre en compte est le prix d'achat des matières premières et produits utilisés ainsi que les frais de fabrication exposés, plus une part des frais généraux relatifs à la fabrication.
Pour les marchandises vendues mais non encore livrées, il faut prendre en compte le prix de vente, déduction faite des frais épargnés par l'absence de livraison.

La TVA
Lorsque la TVA n'est pas récupérable, elle doit être ajoutée dans les montants déclarés.
Que faire en cas d’évaluation trop faible ?
Il arrive que L'assureur s'aperçoit que, au jour du sinistre l'évaluation des biens de l'entreprise soit trop faible par rapport au montant total des dommages. L'indemnisation sera réduite (application de la règle proportionnelle de capitaux prévue dans le Code des assurances), sauf convention contraire (abandon de la règle proportionnelle).
Afin d'éviter une insuffisance d'assurance due à l'inflation, les assureurs proposent de manière systématique une indexation des risques industriels tenant compte de l'évolution des prix des bâtiments, des matériels et des marchandises.

Il est important d’adapter vos contrats d’assurances à votre activité afin de sécuriser au mieux votre société.
Pour cela, la solution optimale est de faire appel à un courtier spécialisé qui se chargera de l’audit complet des risques liés à votre activité afin de vous proposer les solutions assurantielles adéquates.

Trouver un Courtier proche de chez vous : https://www.moncourtier.fr/tro...


A la une

Quelques conseils pour épargner

04 December 2018 - Par Moncourtier.fr

Faut-il assurer sa trottinette électrique ?

28 November 2018 - Par Moncourtier.fr

5 leviers d'optimisation fiscale des sociétés

27 November 2018 - Par Moncourtier.fr
Moncourtier.fr est un guide de professionnels du courtage au service des particuliers et des entreprises.
Trouvez le courtier qui vous convient.
Suivez-nous: