Est-il indispensable d'avoir un apport pour investir dans l'immobilier ?

05/04/2018 - Par Moncourtier.fr

Est-il indispensable d'avoir un apport pour investir dans l'immobilier ?

Lorsque l'on souhaite investir dans l'immobilier que ce soit pour une résidence principale ou
un investissement locatif, la question de l'apport est souvent l'un des plus grand freins pour se lancer. L'idée que sans apport on ne peut pas investir n'est pas complètement fausse cependant, il faudrait la nuancer car bien souvent c'est au cas par cas.

Qu'est ce qu'un apport ?

L'apport correspond au montant épargné ou possédé pour l'acquisition d'un bien hors frais annexes. Il est considéré comme apport uniquement ce qui a été apporté pour l'achat du bien en lui même, on exclut donc les frais de notaire et les frais de garanties; dits frais annexes.

Pourquoi les organismes financiers demandent un apport ?

Il s'agit d'une sécurité pour diminuer le risque lié prêt. En effet, le client qui a su constituer un apport reflète un profil épargnant, ce qui crédibilise sa demande. En cas de défaut de paiement, dans une situation où une vente serait nécessaire, la valeur de marché du bien vendu est incertaine. Or, plus l’apport initial est important, moins le risque est élevé pour l’établissement bancaire qui s’assure ainsi d'un remboursement du crédit accordé au client.

Il y a plusieurs financements possible pour l'achat d'un bien immobilier. Pour accorder un prêt les organismes financiers prennent en compte plusieurs critères, les principaux étant : les revenus et charges du bénéficiaire ainsi que son âge. En effet, plus on est jeune plus l'exigence en terme d'apport est moindre puisqu'on considère que du fait de l'âge la possibilité d'épargne est moins importante.

Pour financer l'achat d'un bien immobilier il y a plusieurs possibilités de financement :

- Le financement à 100% qui implique que la banque prend en charge à 100% le montant du bien, il n'y a pas d'apport mais l'acquéreur a à sa charge les frais annexes.

- Le financement à 110 % qui implique que la banque prend en charge le montant du bien et les frais de garanties.

A savoir :
Que ce soit pour le financement d'une résidence principale ou un investissement locatif la banque peut financer jusqu'à 110%. A la différence que pour un investissement locatif la condition de financement est que l'acquéreur soit propriétaire de sa résidence principale prêt achevé ou non.

Le traitement des dossiers relatifs à l'acquisition d'un bien immobilier se fait au cas par cas. Si l'on considère que les pièces apportées pour présenter le dossier auprès de l'organisme bancaire sont déterminantes pour bénéficier d'un financement en totalité, on admettra que la sélection des pièces et le pouvoir de négociation y joue un rôle également.

C'est la raison pour laquelle le rôle du courtier a ici tout son sens. Il évalue la faisabilité de votre projet, constitue votre dossier et négocie les conditions de votre prêt en terme de taux, durée et assurance.

Vous pouvez trouver un courtier proche de chez vous au lien suivant :   https://www.moncourtier.fr/tro...


Moncourtier.fr est un guide de professionnels du courtage au service des particuliers et des entreprises.
Trouvez le courtier qui vous convient.
Suivez-nous: