Ce qu’il faut savoir sur l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro)

19/07/2017 - Par Moncourtier.fr

Qu’est-ce qu’une RC Pro ?
La RC Pro est le contrat que toute société devrait au minimum souscrire pour se protéger et protéger ses salariés. Elle intervient dès que la responsabilité de l’entreprise, de l’un de ses employés, de l’une de ses prestations ou de son matériel peut être engagée. Elle couvre donc tous les dommages associés et leurs conséquences financières. On peut la considérer comme une provision sur un risque fatal plutôt que comme une charge.


La RC Pro est-elle obligatoire ?
En théorie, seule l’assurance des locaux professionnels est obligatoire (garantie occupation des locaux), qu’elle soit propriétaire des lieux ou locataire. Cette assurance couvre les risques d’incendie, d’explosion et de dégâts des eaux. En revanche, même si la RC Pro n’est pas obligatoire, elle est fortement conseillée puisqu’en cas de dommages causés à des tiers par les personnes ou les biens dont l’entreprise répond, elle devra en assurer toutes les conséquences financières. De même qu’il est évident que si des véhicules sont utilisés dans le cadre de l’activité, ces derniers doivent être assurés comme l’exige le code de la route.
Cas particulier, certaines professions réglementées comme la plupart des professions libérales (médecins, infirmières, avocats, notaires, agents immobilier, experts-comptables etc.) ont l’obligation de contractualiser une RC Pro.


Quel est le coût d'une Assurance RC Pro ?

Le tarif d’assurance RC Pro dépend d’une multitude de critères qui vont faire varier le montant de la prime.
Le chiffre d’affaire de l’entreprise : plus il est élevé, plus le risque financier à couvrir pour l’assurance est important, ce qui influence nettement le montant de la prime.
La taille et le statut de l’entreprise : un autoentrepreneur qui occupe un bureau chez lui présente moins de risques qu’une PME de 50 salariés avec des locaux industriels et du matériel.
Le secteur d’activité : les entreprises du bâtiment, par exemple, où les risques sont importants (enjeux financiers, retards, accidents corporels, etc.), supportent des primes élevées.
Le type de couverture : l’entreprise va devoir choisir un contrat en fonction de son budget et des risques liés à son activité.
Les spécificités du contrat : le montant de la franchise, les plafonds et les exclusions sont des éléments qui vont également faire varier le montant de la prime.


La RC Pro est-elle suffisante ?
Une simple RC Pro reste insuffisante pour les entreprises qui souhaitent se développer et durer dans le temps. Il est nécessaire dans ce cas-là d’opter pour une assurance Multirisque Professionnelle (MRP). Il s’agit généralement d’un contrat sur-mesure capable de protéger la société à tous les stades de son activité. La MRP contient généralement une RC Pro étendue, une protection juridique mais également l’assurance des véhicules, des locaux et de leur contenu et parfois des garanties spécifiques répondant aux besoins particuliers de l’entreprise.
Comment choisir sa RC Pro ?
Pour être certain de faire le bon choix, n’hésitez pas à faire appel à un courtier spécialisé en assurances professionnelles. Il vous proposera une solution professionnelle adéquate aux besoins de votre entreprise et pourra répondre à toutes vos interrogations. 



Moncourtier.fr est un guide de professionnels du courtage au service des particuliers et des entreprises.
Trouvez le courtier qui vous convient.
Suivez-nous: